Hortensia: Conseils de plantation et d'entretien

Les hortensias offrent différentes nuances de couleurs. Il y a des variantes rouge pourpre, des roses et des blanches. D’autres hortensias présentent deux couleurs. Il existe même des hortensias aux nuances bleues. Découvrez les conseils pour planter et entretenir dans son jardin de jolis et magnifiques hortensias.

Quels sont les différents hortensias ?

L’hortensia fait partie des arbustes populaires qui possèdent plusieurs familles. L’hydrangea macrophylla, l’hortensia grimpant, l’hydrangea paniculata et l’hydrangea quercifolia sont les espèces qui seront principalement abordées dans les lignes à suivre.

La macrophylla hortensia de jardin

La majorité des hortensias de jardin provient du Japon, on y trouve deux espèces qui sont majoritairement populaires : l’hydrangea serrata et l’hydrangea macrophylla. Poussant dans les forêts humides de l’archipel nippon, ses arbrisseaux mesurent 1,20 m de large pour 80 cm d’altitude. D’aspect luxuriant et solide, la macrophylla a un feuillage vert décidu qui brille au soleil et lui donne une peau lisse. En été, des bonnets de dentelles se forment sur ce plant.

L’hortensia quercifolia

L’hortensia quercifolia provient des USA. Cet arbuste porte sur lui de grandes feuilles qui ont de belles couleurs remplies de lumière en automne. En été, ses fleurs forment des grappes aux couleurs blanches.

L’hortensia grimpant

Cette espèce d’arbuste grandit au cœur des forêts nippones. Ses racines crochets permettent à l’arbuste d’entourer de rameaux son support. L’hortensia grimpant se comporte exactement comme le lierre qui pousse également à l’état sauvage. Ses rameaux peuvent atteindre jusqu’à 6 m d’altitude autour d’un support. Son feuillage décidu arbore une coloration verte qui vire au jaune orangé dès l’automne.

L’hydrangea paniculata

L’hortensia paniculé est originaire de deux pays du continent asiatique : le Japon et la Chine. L’hydrangea paniculata est verdoyante et vigoureuse. Les fleurs de ses arbustes forment des girandoles de couleurs blanches qui passent au rose pendant l’été (entre juillet et septembre).

Comment planter un hortensia au jardin ?

Voici 2 étapes qui vous aideront à soigneusement mettre en terre votre hortensia dans votre jardin.

Étape 1 : considérez le bon emplacement pour votre hortensia

Chaque espèce d’hortensia pousse convenablement en présence de plusieurs facteurs comme l’exposition ou le sol. Si vous souhaitez planter un hortensia macrophylla, privilégiez les endroits couverts. Les hydrangeas macrophylla ne tolèrent guère les expositions au soleil contrairement aux hydrangeas paniculata qui grandissent fort bien dans un environnement exposé au soleil. Votre hortensia classique est à planter dans un lieu abrité du soleil où il y a de l’ombrage. Pour plusieurs arbustes d’hortensia, gardez une distance de 1 min 50 s entre eux.

Étape 2 : Réalisez un trou pour planter votre arbuste et fertilisez-le

Pour mettre au sol l’hortensia, il est conseillé de réaliser un trou de 50 cm de profondeur et de diamètre. Ensuite, mettez-y l’engrais ou le compost pour bonifier le sol. Pour l’espèce d’hortensia à fleurs bleues, il est recommandé d’y mettre de la terre de bruyère. Cet ajout diminuera le pH de votre sol. Vous pouvez refermer le trou après avoir planté votre arbuste.

Avant de planter votre hortensia, il est important d’attendre la bonne période. En effet, l’automne est la période la plus favorable à la plantation de l’hydrangea. En cette période, la pluie est régulière et le sol est plus ou moins humide avec une disparition du stress thermique. Toutefois, évitez la période de gel pour planter votre hortensia.

Quel type de sol ?

Si votre sol est de type calcaire ou marneux, préférez la plantation dans un bac. Les hortensias classiques se développent mieux sur un sol faible en acide. Vous pourrez faire votre bac en y mettant des billes d’agile combiné à du compost, de la bonne terre et un peu de terre de bruyère. Arrosez fréquemment votre plante une fois dans son pot ou plantée dans votre jardin. Si vous avez une eau contenant du calcaire, préconisez l’eau de pluie pour l’arrosage de votre arbuste.

Faut-il protéger les hortensias ?

Les hortensias sont immunisés contre les maladies. Toutefois, ils ont du mal avec le gel. Il faut donc les préserver des périodes de gelées en les recouvrant de voiles protectrices. Le choix d’un sol calcaire peut entraîner la chlorose de votre plante.

C’est une maladie de plante qui donne un pigment jaune décoloré aux feuilles d’hortensia. Ces dernières gardent vertes leurs nervures. Pour le traitement, il faudra utiliser un produit contre la chlorose et une nouvelle implantation de l’arbuste vers un autre sol plus ou moins neutre.

Quand tailler son hortensia ?

Afin de maintenir sa pleine croissance et sa vigueur, il est conseillé de tailler de façon annuelle l’arbuste. Le mois de mars est propice à une taille de l’hortensia. Pour tailler votre plant, il faut enlever les branches mortes ainsi que les résidus d’inflorescences qui sont restés après l’hiver. N’hésitez pas à ôter de l’arbuste les branches plus âgées. Pour la coupe, utiliser un sécateur préalablement désinfecté.

Vous savez désormais tout sur l’hortensia et la culture qui en découle. N’hésitez pas à mettre en pratique les recommandations susmentionnées pour un jardin magnifique.

Les commentaires sont fermés.